Le fonctionnement des mercredis

 

"Mercredis Free"

 Choisis tes activités 

Être acteur de son loisir 

 

Depuis la modification des rythmes scolaires, l'équipe d'animation s'est interrogée sur la place de la liberté dans la semaine d'un enfant.

L'équipe a choisi de réserver le créneau du mercredi après midi à l'épanouissement de l'enfant par l'autonomie sur ce temps de loisirs.

 

Ci dessous , le déroulement d'un mercredi après midi :

 

13h : Prise en charge des enfants d'Uzein, qui sortent de table.

13h15 : Arrivée du bus de ramassage des enfants de Momas et Bougarber. Accueil.

13h15 : Sieste pour les plus jeunes ou tout enfant désirant se reposer.

13h30 : Temps libre, c'est à dire que les enfants jouent librement (sous la surveillance des animateurs) dans la cour lorsqu'il fait beau ou dans la salle polyvalente. Ce temps libre leur permet de se dépenser physiquement jusqu'à 14h15.

Pendant ce temps de jeu, une affiche est installée. Elle recense en images toutes les activités réalisables au centre de loisirs. Les enfants viennent prendre quand ils le souhaitent un « smiley » et le collent sur l'activité qu'ils ont envie de faire. A tout moment, pendant le temps de jeu, ils peuvent déplacer leurs smiley si ils ont changé d'avis.

14h15 : Regroupement devant l'affiche. Les animateurs commentent les choix exprimés et ouvrent une négociation entre les enfants, pour définir les 4 activités choisies. Les animateurs organisent le débat et expliquent les contraintes (différences d'âges, effectifs, conditions météo....)

Les enfants parlementent et se mettent d'accord.

Les pôles d'activités sont mis en place dans les différents lieux du centre.

Les enfants sont libres d'aller et venir d'une activité à l'autre en signalant leur départ à l'animateur.

Les enfants peuvent choisir de ne rien faire.

16h : goûter et temps de bilan.

16h30 : Réunion d'enfant avec le cahier bilan

16h45 : Temps libre

17h30 : Accueil des parents jusqu'à 18h30.

 

Ce fonctionnement est beaucoup plus complexe à mettre en œuvre qu'il n'y paraît, mais il se dévoile comme très éducatif pour « le savoir vivre ensemble ». Les enfants y apprennent à s'écouter, s'organiser, faire parfois des concessions. L'animateur est garant de l'égalité entre les enfants.

Le matériel doit être très organisé, pour que les enfants puissent participer à l'installation et au rangement des activités. Cela les emmène vers l'autonomie, la responsabilité, la solidarité.

Tout au long de l'année, l'équipe réajuste ce fonctionnement et continue de mettre en place des dispositifs pour l'améliorer.